Paiement 100% sécurisé | Livraison gratuite dès 50€ d'achats | Expédié en 48h

Aménager les espaces de travail améliore la qualité de vie au travail #QVT


La qualité de vie au travail #QVT a pour objectif de "concilier l’amélioration des conditions de travail et de vie des salariés à des performances de l’entreprise".
Plus simplement, c’est la volonté de « prendre soin » des salariés, de réduire le stress et les facteurs de pénibilité et ainsi de diminuer l’absentéisme.
L’aménagement des espaces de travail est un enjeu de taille qui permet d’améliorer la qualité de vie au travail, de booster la productivité et de révéler la marque employeur. Près de 75 % des salariés considèrent que c’est un élément déterminant pour leur bien-être au travail.
Quelles sont les bonnes pratiques ? Colibri partage 9 points clés à mettre en pratique.

Aménager les espaces de travail : couleurs, déco, mobilier, plantes, lumière, air ambiant

Pour quelle raison améliorer l’espace de travail ?

L’amélioration de la qualité de vie au travail ne consiste pas seulement à soigner les relations et rapports sociaux entre collègues ; cela passe aussi par l’aménagement des espaces de travail : de l’accueil à l’espace de détente, du bureau à la salle de réunion.
L’agencement des bureaux, l’ameublement, les matériaux utilisés, la décoration et les couleurs utilisées font partie intégrante du cadre de travail et donc de la qualité de vie professionnelle.
Des études ont démontré que plus le salarié travaille dans de meilleures conditions, plus il s’implique, et meilleure est sa productivité.

Soigner la décoration du bureau : l’influence des couleurs

Les employés passent plusieurs heures dans leur espace de travail. Mieux vaut qu’ils aient envie de venir y travailler, qu’ils s’y sentent bien et en sécurité.
Quelque soit son métier et son niveau de responsabilité, chacun est sensible à son cadre de travail.
Une bonne façon de rendre attractif l’espace de travail est de le colorer.
Les couleurs sur les murs véhiculent une ambiance et influent sur le comportement : chaque teinte possède un pouvoir et transmet des messages. Du bleu créatif au vert apaisant, du jaune enthousiaste ou rouge stimulant, la couleur améliore l’expérience travail et engage les employés.

Pour en savoir plus, notre fiche "Quelle influence ont les couleurs au bureau ?"

Conseils
Veiller à utiliser une peinture saine, sans solvants et sans rejet de polluants (COV). La peinture biosourcée Colibri est une peinture naturelle composée de résine d’origine végétale qui ne dégage pas de COV (0.01g/litre).
Les employés ne sont pas gênés par les odeurs entêtantes qui entraînent maux de tête et nausées et ne respirent pas de COV comme en rejettent les peintures classiques.

Végétaliser l’espace de travail : bon pour le moral et la qualité de l’air !

La végétalisation extérieure et intérieure contribue également à améliorer l’environnement de travail.
Ramenée de la maison ou offerte par la direction, la plante apporte un sentiment positif et un espace de travail agréable.
Par ailleurs, des études rapportent que la vue des arbres de la fenêtre du bureau est associée à plus de satisfaction et moins de stress.
En plus d’apporter un sentiment de bien-être, leur couleur invite à l’équilibre et au calme.

Quand certaines plantes dépolluantes luttent contre les ondes électromagnétiques, d’autres plantes d’intérieur éliminent les polluants présents dans l’air.
En effet, les bâtiments, les matériaux, les peintures classiques (chimiques), les meubles, les objets de décorations, les colles, les imprimantes, les produits d’entretien rejettent des COV, dont le formaldéhyde qui est un polluant très présent et dont l’inhalation peut conduire à des vertiges, le développement de l’asthme, des allergies…et dans des cas graves endommager le système nerveux et être associé au cancer.

L’action dépolluante de la peinture biosourcée et assainissante Colibri permet d’éliminer jusqu’à 80% de formaldéhyde présent dans l’espace (re)peint. La peinture agit de façon immédiate, irréversible et pendant longtemps (près de 8 ans)

Pour en savoir plus, notre fiche "Peinture Colibri : comment dépolluer l’air intérieur ?"

Mobilier : ergonomique et sans COV

Investir dans du mobilier neuf est un choix judicieux. (Ré)aménager le bureau d’un collaborateur c’est lui témoigner de l’estime, d’exprimer la prise en compte de son bien-être dans l’entreprise.
Les meubles de bureau sont déclinés dans tous les styles : classiques, modernes ou design il y en a pour tous les goûts… et tous les budgets.
Il faut surtout être attentif à l’ergonomie du poste et de l’espace de travail. En plus d’être élégant, un meuble doit assurer la sécurité des employés en diminuant les risques de blessures et l’adoption de mauvaises postures.

Conseils
Utiliser des meubles qui rejettent le moins de COV afin de ne pas augmenter le taux de pollution intérieur dont les conséquences sont néfastes pour la santé de chacun, ou utiliser des solutions de dépollution

Personnaliser son bureau

Offrir la possibilité de mettre sa photo préférée dans un cadre sur son bureau, de ramener son mug préféré ou d’utiliser son coussin fétiche dans l’espace de détente est une autre manière d’apporter du confort sur son lieu de travail et donc de s’épanouir. Les collaborateurs sont ainsi plus productifs.

Attention !
On évite les bougies et autres diffuseurs de parfums dans les bureaux : ils rejettent une quantité importante de polluants dans l’air

Aménager les espaces communs

Chaque espace a ses fonctions : espaces de travail, espaces de repas, espaces de détente. Il est important de bien délimiter visuellement chacun de ces espaces en fonction de leur usage respectif. Ainsi la salle de pause ne doit pas ressembler à une salle de réunion !
Un aménagement attractif de chaque espace permet de renforcer le bien-être des salariés qui peut alors y circuler librement en fonction de ses besoins.

Astuce : délimiter les espaces par des codes couleur !
Du jaune orangé pour accueillir les clients, du vert pour relaxer les employés lors des pauses, du bleu dans les bureaux des créatifs,…

Favoriser la lumière extérieure

Les espaces lumineux sont plus favorables au confort des employés que les espaces sombres ou aveugles.
L’exposition à la lumière naturelle extérieure contribue à la sérénité des occupants.
En effet, l’absence de luminosité fatigue les yeux des collaborateurs, entraînant des maux de tête, les rendant irritables, voire troublant leur capacité de concentration.

La qualité de l’air ambiant

La qualité de l’air intérieur fait partie des enjeux majeurs sur la qualité de vie au travail.
L’air intérieur que nous respirons est 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur. Or, nous passons près de 80 % de notre temps dans des endroits confinés. L’air que nous respirons au bureau peut avoir des effets sur le confort et la santé : de la simple gêne (odeurs, irritation des yeux et de la peau) au développement de pathologies respiratoires, voire cancer dans certains cas.
Les sources sont multiples : de nature chimique, physique et biologique.

Principale cause de la pollution intérieure : les Composés Organiques Volatiles qui sont rejetés dans l’air ambiant. Les COV sont des polluants néfastes pour la santé ; le plus dangereux : le formaldéhyde qui est classé cancérigène par l’OMS.
Le formaldéhyde est rejeté par les colles contenues dans les meubles en aggloméré, dans les peintures classiques pétrochimiques, dans les matériaux de construction,…

La peinture biosourcée et dépolluante Colibri assainit l’air intérieur de la pièce : les nanocapteurs contenus dans le film de la peinture captent les molécules de formaldéhyde (près de 80%), les rendent inertes, libérant ainsi un air dépollué, purifié.

Pouvoir ouvrir les fenêtres est un point important pour de nombreux salariés.
Si les locaux ne le permettent pas, la climatisation doit être surveillée de près pour éviter certains risques : la propagation des polluants (COV) et des bactéries dans l’air confiné, ainsi que l’écart thermique entre la fraîcheur intérieure et la chaleur extérieure en été.

Pour en savoir plus, notre fiche "Comment améliorer la qualité de l'air dans les espaces de travail ?"

Le saviez-vous ? Des COV peuvent être rejetés par certains matériaux pendant plusieurs années

Libre accès aux extérieurs

Laisser aux salariés la possibilité d’accéder aux extérieurs leur apporte un bol d’air, la possibilité de s’aérer l’esprit, de souffler ; c’est un must dans les entreprises.

Des chiffres à retenir sur la qualité de vie au travail #QVT

L’Observatoire Actinéo a présenté, en 2017, un baromètre sur la qualité de vie au travail :

  • 57 % des répondants préfèrent travailler sur un poste attribué et dans un bureau fermé
  • l’espace de travail doit permettre d’améliorer la créativité, le travail d’équipe et la collaboration avec les autres
  • 55 % des répondants souhaitent choisir plus librement l’aménagement de leur temps de travail
  • 34 % des actifs français travaillant au bureau souhaitent pratiquer le télétravail

A savoir
Le (ré)aménagement des espaces n’est pas à prendre à la légère. Plus le salarié est concerté et se sent concerné, mieux il accepte le changement dans son unité

A lire également :
Peindre un local professionnel : quelle peinture (saine) choisir ?
Combien de temps faut-il pour peindre un bureau de 15m² ?


Produit ajouté au comparateur