Quelle peinture pour mon salon ?


Envie de gaieté dans votre maison ? Rien de plus simple ! Optez pour des couleurs sur vos murs.
Que ce soit pour un projet neuf ou de rénovation, le choix des couleurs est déterminant sur l’ambiance. Atmosphère joviale ou froide : elle empiétera rapidement sur votre humeur.

bien choisir sa peinture pourses travaux de peinture dans le salon


Choix des couleurs : il faut prendre son temps


Le salon est une pièce de vie que chacun exploite à sa guise en fonction des moments de la journée et de son âge : détente, lecture, jeu, télévision, musique, réception, … C’est, avec la cuisine, une pièce centrale de la maison.
Le choix de la couleur ou des tons détermine l’ambiance que l’on souhaite donner à cet endroit. Bien réfléchir et prendre son temps est donc primordial.

Les ambiances

  • Les teintes claires sont les plus courantes : elles agrandissent l’espace et s’accordent avec les meubles et les objets de décoration.
  • Les teintes naturelles donnent une impression de calme et de sérénité : elles sont mises en valeur par des meubles blancs et des objets de décoration très colorés.
  • Les couleurs tendances, flashy sont les bienvenues pour révéler un pan de mur : elles égaient la pièce en étant présentes sur un seul mur.
  • Les teintes chaudes apportent une sensation d’enveloppement et de protection : elles offrent une certaine sérénité (roux, chocolat, orangé)

La luminosité de la pièce

  • Pièce au nord - Les tons chauds et clairs (jaune ou orange par exemple) doivent être appliqués dans les pièces qui manquent de lumière extérieure : ils apportent clarté et luminosité et donnent un effet de grandeur à une pièce
  • Pièce au sud - Les tons froids (bleus ou verts par exemple) doivent être appliqués dans les pièces illuminées, qui débordent de lumière extérieure : ils apportent de la fraîcheur et adoucissent l’ambiance. Choisir des teintes douces qui absorbent la lumière et donnent une atmosphère délicate et apaisante (beige, miel, blanc, …), donnent un effet « rétrécie » à un espace
  • Pièce à l’est - Les couleurs chaudes prolongent les rayons du soleil au fur et à mesure que celui-ci se lève et tourne dans la journée : elles doivent être appliquées en priorité sur le mur qui reçoit directement la lumière
  • Pièce à l’ouest - Les teintes naturelles et tempérées sont idéales dans une pièce très illuminée par le soleil en pleine journée (on évite les couleurs trop chaudes et vives pour ne pas rajouter de luminosité)
  • Les couleurs claires, blanches, brillantes doivent être appliquées sur les murs percés d’une fenêtre : elles permettent d’accentuer l’effet d’ouverture sur l’extérieur
  • Les couleurs sombres doivent être appliquées sur le mur opposé aux fenêtres : elles seront illuminées par la lumière qui jaillira de l’extérieur

Les volumes

Le salon est petit ou le plafond est trop haut ? En jouant sur les couleurs, on donne des effets visuels qui trompent les volumes des pièces :
  • Pièce petite : peindre le plafond et les murs d’une couleur claire qui valorise la lumière de l’espace. Si les murs sont blancs, choisir un autre blanc pour le plafond afin de donner du relief au salon. Les couleurs froides comme le violet, le bleu, le vert (couleurs fuyantes) accrochent moins le regard et donnent un effet visuel d’agrandissement
  • Pièce trop volumineuse : peindre un ou deux murs d’une couleur tonique, chaude et foncée pour rapetissir la pièce, jouer sur la luminosité de la peinture en préférant une peinture mate ou velours
  • Pièce trop étroite : choisir des tons clairs pour les murs longs (avec ou sans bande verticale pour donner effet de hauteur) et des tons foncés (et chauds si possible qui donnent un effet de grandeur) pour les murs courts (avec ou sans bande horizontale pour donner effet de largeur)
  • Plafond haut : peindre le plafond avec une couleur plus foncée (2 à 3 tons plus foncés) que les murs mais attention à l’effet « étouffant » de cette méthode ou peindre des lignes horizontales (soubassement) sur un pan de mur. Faire déborder la peinture du plafond sur la hauteur des murs (environ 15 cm)
  • Plafond bas : peindre des bandes verticales sur un pan de mur d’une couleur vive pour donner effet de hauteur à la pièce et étirer la pièce vers le haut. Choisir une teinte plus pâle sur les plafonds que sur les murs (il existe différentes teintes de blanc). Faire déborder la peinture du plafond sur la hauteur des murs (environ 15 cm)

Les niches, les moulures, les aplats

Le jeu des couleurs et la luminosité de la pièce permet de rendre invisible ou de mettre en valeur les niches, les moulures, les pans de murs.
Pour créer du relief dans la pièce on jouera sur :
  • Niches : pour les mettre en valeur, il faut créer un fort contraste avec la couleur des murs. Peindre la niche ou le mur du fond avec une couleur plus foncée que les murs pour apporter de la profondeur. Peindre la niche ou le mur du fond avec une couleur plus claire que les murs pour un effet inverse. Peindre de la même couleur que les murs pour les camoufler
  • Moulures : la mise en couleur permet de créer de nouveaux contrastes dans la pièce. Peindre d’une couleur différente des murs pour les mettre en valeur. Les patiner pour leur donner du relief. Pour les valoriser : peindre ton sur ton ou à peine plus clair que les murs
  • Aplats : mise en couleur d’un seul pan de mur. Choisir de préférence le mur visible dès l’entrée dans le salon. Bonne alternative pour les personnes frileuses ou qui ont peur de sa lasser de la couleur. Permet d’apporter touche de vivacité et de dynamisme à la pièce. Peindre avec une couleur dynamique, forte, afin d’apporter du caractère à la pièce
Notre conseil : faire des tests avant de commencer !
Choisir parmi les échantillons proposés, appliquer les couleurs sur les murs, faire son choix définitif au bout de 8 à 10 jours.
Une peinture juste posée n’a pas le même aspect que sèche, la couleur n’a pas les mêmes nuances selon la luminosité de la journée dans la pièce
Découvrez et essayez nos testeurs de peintures : 15 couleurs sélectionnées avec soin mais beaucoup d'autres teintes disponibles !


Suivre la règle des proportions dans une pièce


Pour une bonne harmonie des couleurs, il est judicieux de suivra la règle suivante : ne jamais utiliser plus de 3 coloris par pièce, répartis comme suit : une couleur dominante, une couleur intermédiaire (ou secondaire) et une couleur accent.

Couleur dominante

C’est la couleur la plus utilisée et la plus présente dans la pièce : elle occupe entre 75 et 85 % des surfaces (murs, sol, mobilier). Appliquer de préférence une couleur neutre et claire pour que le regard s’oriente sur le mobilier et les objets de décorations.

Couleur intermédiaire – secondaire

C’est la couleur qui lie la couleur dominante à la couleur accent : elle occupe 10 à 20% des surfaces (portes et fenêtres, tapis, assises par exemple). Elle est plus soutenue, plus vive que la couleur dominante et plus douce que la couleur accent. Elle souligne généralement la décoration de la pièce.

Couleur accent

C’est la couleur flashy, qui ajoute du peps à l’ambiance de la pièce ou au contraire plus sombre que les deux autres selon les couleurs déjà sélectionnées : elle occupe 5 à 10% maximum des surfaces restantes (niche, coussins, rideaux par exemple)

Nos conseils :

Pour donner du contraste et apporter du dynamisme à votre salon, il faut créer
  • un contraste couleurs chaudes / couleurs froides,
  • un contraste de deux couleurs de la même famille avec des teintes, des nuances différentes,
  • un contraste clair / foncé
Pour créer un camaïeu de couleurs, il faut choisir une même teinte avec des couleurs différentes

Pour créer un dégradé de teintes, il faut choisir une seule couleur et la décliner avec des teintes plus claires et plus foncées


Avant de peindre le salon, il faut…


Avant de donner les premiers coups de pinceaux, il faut :
Pour en savoir plus : notre fiche "préparer sa pièce et son support avant la mise en peinture"


Quelle finition de peinture choisir ?

Au-delà de l’aspect esthétique, il faut également prendre en considération le côté pratique : niveau de brillance et difficulté d’application sont des critères importants à ne pas négliger :

  • la peinture brillante, laquée : doit être appliquée avec énormément de soins sur une surface neuve et en parfait état, sans aucun défaut (ni relief, ni aspérités). Nécessite souvent 3 couches pour un rendu impeccable.
    • Application difficile
    • Application : 1/4
    • Brillance : 4/4
  • la peinture satinée : doit être appliquée sur une surface sans trop de défauts. Peinture très polyvalente car adaptée aux pièces avec beaucoup de passage. Rendu légèrement brillant. Peinture lessivable, non lustrable et résistante. Application : le geste doit être sûr pour éviter les traces de pinceau et de rouleau
    • Application : 2/4
    • Brillance : 3/4
  • la peinture velours (semi-mat / semi-satiné) : doit être appliquée sur toutes surfaces murales. Peinture adaptée pour les pièces chaleureuses.
    • Application : 3/4
    • Brillance : 2/4
  • la peinture mate : peut être appliquée aussi bien sur les murs que sur les plafonds. Peinture opaque, rendu uniforme des couleurs. Atmosphère chic et cosy. Idéale pour tous types de travaux : neuf ou ancien. Haut pouvoir couvrant. Laisse peu ou pas de traces au passage du rouleau.
    • Application très facile
    • Application : 4/4
    • Brillance : 1/4
choisir son type de finition en fonction de l'aspect final et de la facilité d'application
Le bon compromis : choisir une peinture mate ou velours pour les murs et choisir une peinture mate pour les plafonds

Peindre et assainir son salon : c’est possible !


Appliquée dans votre salon, la peinture assainissante Colibri agit sur la qualité de l’air de votre pièce.
L’air intérieur est 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur. En cause : les formaldéhydes contenus dans les matériaux de construction, les meubles modernes (en dehors des meubles en bois massifs), les objets de décorations, les tissus d’ameublement, les parfums d’ambiance, …
Pour assainir les pièces de votre maison, Colibri a mis au point une peinture qui capte les polluants de l’air (les formaldéhydes) pour les transformer en vapeur d’eau (une quantité bien plus infime que celle produite par l’être humain chaque jour). L’air ainsi rejeté est assaini. L’action de la peinture assainissante dépolluante Colibri est immédiate et est active durant 8 ans (durée de vie d’une peinture classique).
Le formaldéhyde est un polluant cancérogène. Sa dangerosité est certaine.
Son action peut différer selon la fragilité de la personne (femme enceinte, nourrisson, enfant, personnes âgées par exemple) et la durée d’exposition au polluant. Les conséquences peuvent être très graves et toucher les systèmes respiratoires, neuropsychologiques, cutanées, …
La peinture assainissante dépolluante Colibri vous offre la possibilité d’avoir un air intérieur sain dans chacune des pièces (re)peinte(s). N’hésitez pas !

Pour en savoir plus : notre fiche sur "la peinture qui assainit et dépollue l'air intérieur", "les risques et préventions sur les formaldéhydes"

PayPal : paiement sécurisé

© Copyright 2018 | Colibri peinture | Tous droits réservés