2 bonnes raisons d’utiliser une peinture d’impression :

offrir une base adhérente et uniforme à la peinture de finition
et y gagner en rendement (donc en argent !)

PREPARATION DES SUPPORTS MURS ET PLAFONDS

Qu'est-ce que la peinture pour
sous-couche,
encore appelée primaire d'accroche ou peinture d'impression ?


La préparation du support est gage de qualité de la finition…

Avant de réaliser des travaux de peinture murales ou plafonds, il est indispensable de préparer le support à peindre. Un nettoyage de la surface n’est pas toujours suffisant et certains matériaux nécessitent d’être recouverts d’une sous-couche, appelée aussi peinture d’impression ou primaire d’accroche.
Pourtant, nombreux jugent que cette étape n’est pas nécessaire et qu’elle rend les travaux encore plus coûteux…
En réalité, ce n’est pas le cas !

A quoi sert la peinture d’impression ?


La peinture d’impression est une peinture que l’on dépose en premier sur le support, sous la peinture décorative, et qui se distingue de cette dernière car elle contient un liant en plus dans sa conception.
Son rôle est de créer une barrière intermédiaire entre le support ancien ou douteux et la peinture définitive. Elle prépare le support à recevoir la couche de finition.
Moins chère que la peinture décorative, la sous-couche est indispensable pour un résultat final optimal. Ce serait un mauvais calcul de la remplacer par de la peinture de finition lorsque le but recherché est d’avoir un support parfaitement peint…
La peinture d’impression est blanche et son application ne change en rien le rendu final de la peinture décorative de la couleur choisie. Au contraire puisqu’elle opacifie le support…

La peinture d’impression permet de :       
  • nourrir un matériau poreux tel que le plâtre
  • éviter une surconsommation de peinture décorative (de finition) absorbée par le plâtre brut de vos cloisons murales ou plafonds : permet d’obtenir un meilleur rendement
  • uniformiser le support
  • opacifier : différences d’absorption entre support plâtre et enduits
  • éviter les embus
  • couvrir les fonds poreux
  • masquer les imperfections du support
  • éviter l’altération de la couleur de finition : éviter que le pigment s’enterre dans le support et cause des effets de sous et de surbrillance
  • obtenir un meilleur rendu
  • garantir une meilleure qualité d’application
  • faciliter l’accrochage des peintures de finition
  • assurer une bonne adhérence de la peinture de finition en recouvrement et ainsi éviter qu’elle ne s’écaille dans le temps
La peinture d’impression peut également être utilisée en impression bloquante avant la pose de revêtements muraux (simplifie la pose et la dépose).


Peut-on se passer de la peinture d’impression ?


Il est possible de ne pas appliquer la peinture d’impression.
Dans ce cas, il est impératif que le support à peindre soit parfaitement préparé et ne soit pas poreux : une surface parfaitement adhérente peut se passer d’une sous-couche.
Toutefois, l’application d’une primaire d’accroche reste recommandée dans la majorité des travaux afin de permettre l’adhérence de la peinture.

Afin de mieux comprendre l'importance de la peinture de sous-couche dans le rendu final, nous vous proposons la fiche "Comment peindre un plafond ou un mur sans laisser de traces ?"


Préparer son support avant d'appliquer la peinture de sous-couche


Faire des travaux de peinture sur un mur sale, tâché, troué, fissuré, lézardé ? Quel dommage !
Pour en savoir plus : notre fiche "Comment préparer la pièce et les supports à peindre ?"

préparer murs et supports avant travaux de peinture



Comment appliquer la peinture d’impression ?


La peinture d’impression Colibri – ou sous- couche – est prête à l’emploi.
Le support d’application doit être sain, propre et sec.

Avant de commencer, il est recommandé d’ouvrir délicatement le pot avec un ustensile adapté, et de bien mélanger la sous-couche afin de remettre en suspension les matières qui sont prises en masse au stockage : insister sur le fond du pot pour rendre la peinture de sous-couche bein homogène.

A l'aide de quel matériel appliquer ?

Appliquer la peinture d’impression au pinceau, rouleau ou pistolet Airless. Utiliser du matériel propre et en bon état.

Pour faire les bons choix : notre fiche "Pinceaux et rouleaux : bien choisir son matériel", mais aussi pour connaitre des astuces pour bien protéger son matériel entre 2 applications.

Application de la sous-couche

Conditions idéales d'application de la peinture (température et taux d'humidité) : entre 12°C et 25°C en évitant les courants d'air.

Il faut toujours commencer par peindre le plafond et continuer par les murs…
  • les angles et les bordures (plafonds, plinthes, portes, fenêtres) : utiliser une brosse à rechampir ; bien étaler la peinture pour ne laisser aucune épaisseur
  • les surfaces planes (murs et plafonds) : utiliser un rouleau polyamide méché 12 mm ; charger la peinture d’impression de façon uniforme (sans surcharge) jusqu’à ce que le rouleau soit imprégné. Pour un rendufinal optimum, il faut déposer, répartir et croiser les couches en travaillant par zone de 1m² en 2 passages croisés (vertical puis horizontal ou inversement)
Il ne faut pas revenir sur votre travail en cours de séchage.
La peinture d’impression est facile d’utilisation.
Elle s’applique en couche très fine et sur un seul passage afin d’éviter des surépaisseurs de peinture qui seraient visibles en finition.
Il est inutile de passer une seconde couche.

Instruction pour le nettoyage des outils : rincer à l’eau


A quel moment appliquer la peinture de finition ?


La sous-couche est sèche au toucher au bout de 20 mn. Elle est recouvrable par la peinture de finition en moins de 2 heures. Et par un revêtement mural au bout de 24 heures.
Il est donc possible de réaliser une mise en peinture complète en une seule journée.

Afin d’éviter un risque de détrempe lors de l’application de la peinture de finition, il est recommandé de laisser sécher correctement la sous-couche : il ne faut surtout pas emprisonner du solvant entre deux couches de peinture.

Pour en savoir plus : notre fiche "9 règles à respecter sur le temps d'application entre les couches de peinture"


Qu'est-ce que la peinture pour sous-couche biosourcée ?


La peinture pour sous-couche ou peinture de finition biosourcée est un produit fabriqué à partir de matières premières renouvelables issues des végétaux.
La gamme biosourcée Colibri est donc fabriquée à base de résine alkyde végétale et de composants naturels et/ou biosourcés renouvelables.

Ces composants font de la peinture d'impression biosourcée ou de la peinture de finition biosourcée :
  • un produit beaucoup moins toxique pour la santé : sa teneur en COV est inférieure à 1g/litre (la législation autorise jusqu'à 30g/l)
  • très peu d'odeurs puisque c'est une peinture en phase aqueuse contient beaucoup moins de solvnts qu'une peinture traditionnelle à l'huile
  • impact positif sur l'environnement : ressources végétales et non fossiles
Pour en savoir plus : notre fiche "Qu'est-ce que la peinture biosourcée ?" ainsi que "Qu'est-ce que la peinture naturelle ?"


Quelle quantité de peinture de sous-couche me faut-il ?


Afin de vous aider à estimer la quantité de peinture d'impression qu'il vous faut pour vos travaux, nous avons mis en place une fiche conseil : un calculateur sera bientôt en ligne.


Attention : la peinture reste un produit dangereux. Respecter la notice d’utilisation et les précautions d’emploi indiquées sur l’emballage. Tenir hors de portée des enfants. Utiliser seulement en plein air ou dans un endroit bien ventilé. Ne pas rejeter dans l’environnement. Eliminer le contenu et le pot dans un centre de collecte des déchets dangereux ou spéciaux.

PayPal : paiement sécurisé english version natural paint colibri

© Copyright 2018 | Colibri peinture | Tous droits réservés